Célébration du mois de sensibilisation aux agressions sexuelles

AGIR Outaouais
31 mai 2021
Mois de sensibilisation aux agressions sexuelles

Alors que le mois de mai tire à sa fin, et que le Québec vit un des printemps les plus anticipés de son histoire, le mois de sensibilisation aux agressions sexuelles est passé inaperçu au Québec. Les femmes, personnes non-binaires et hommes s’apprêtent à reprendre leurs relations, et on se demande si ces mois de réflexions, d’indignation et d’éducation ont menés à des changements dans nos comportements.

Le Québec a connu, l’été dernier, une autre vague de dénonciations des agressions sexuelles, et cet hiver, une indignation profonde devant les très nombreux féminicides commis dans des contextes de violence conjugale. Selon le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RCCALACS), une femme sur trois aurait été victime d’au moins une agression sexuelle depuis l’âge de 16 ans et un homme sur six sera victime d’une agression sexuelle au cours de sa vie. Ainsi, alors que tout le monde est touché, de près ou de loin par les agressions sexuelles, seulement 10% de celles-ci sont déclarées à la police et une agression sexuelle déclarée à la police sur dix donne lieu à une déclaration de culpabilité (Statistique Canada).

Or, le changement que nous vivons est profond et porteur de changement. Dénoncer les agressions sexuelles permet de remédier à l’acceptation sociale du phénomène. En effet, les prises de paroles, les témoignages, les nombreux procès et articles dans les journaux ont portés, pour la majorité, une position commune : violer est inacceptable. Ça semble banal, dit ainsi, nous pourrions croire que nous le savions déjà, mais au contraire, à force de protéger nos agresseurs, nous leur donnions la permission de continuer à agir ainsi, sans faire face à la justice, sociale ou légale.

Cette énergie de nouveauté et de changement, nous pouvons la canaliser dans des gestes transformateurs au quotidien, qui ont la portée et le potentiel de changer grandement le portrait de la violence sexuelle au Québec. Commençons par reconnaître le mois de prévention des agressions sexuelles. Éduquons, largement et ouvertement, à des relations sexuelles basées sur le consentement, qui permettront une prévention des violences sexuelles. Participons à co-construire une société égalitaire, et par le fait même, déconstruire les comportements qui perpétuent la culture du viol. Ensemble, créons une communauté qui soutiendra ses victimes et dénoncera ses agresseurs, pour rappeler encore et encore que les violences sexuelles sont inacceptables.

N’oubliez pas que des ressources existent, ici, en Outaouais, dont la mission est de venir en aide aux personnes ayant vécu ou ayant été auteurs de violences sexuelles.

CALAS de l’Outaouais pour les personnes ayant vécu des agressions sexuelles.

CALACS de Maniwaki pour les personnes ayant vécu des agressions sexuelles.

CIASF pour soutenir toute personne confrontée à l’abus sexuel d’enfants en Outaouais.

MEN & HEALING pour aider les hommes à vivre plus heureusement et en santé.

CRI PHASE pour les hommes abusés sexuellement dans leur enfance.

 

 

Isabelle Cousineau
Chargée de projet et des communications
AGIR Outaouais

 

Formation «Communiquer avec les médias» avec Marie Grégoire

Dans le cadre du projet «Citoyenne engagée, candidate inégalée», l’équipe d’AGIR Outaouais cherche à encourager, former et outiller les femmes de l’Outaouais à faire le saut en politique municipale.

Pour la dernière formation de ce projet, ce sera Marie Grégoire, ex-députée de Berthier et analyste politique dans plusieurs émissions d’actualité qui formera les femmes de l’Outaouais sur les médias. En effet, la formation qu’elle offrira s’intitule «Communiquer avec les médias», et permettra aux candidates d’apprivoiser quelques stratégies pour s’outiller lors de leurs prochaines prises de parole avec les médias.

Cette formation est offerte en partenariat avec le Groupe Femmes Politique et Démocratie, qui est un leader pour donner une place aux femmes dans le domaine politique au Québec.

#PasUneDePlus – Mobilisation contre les féminicides en Outaouais le 2 avril 2021

Événement: Mobilisation contre les féminicides en Outaouais

Date: Vendredi le 2 avril 2021 à 13h

Lieu de départ: 200 Boulevard Gréber, Gatineau, QC. 

Partout au Québec des actions s’organiseront le 2 avril pour exprimer l’indignation devant les nombreux féminicides et les violences conjugales qui persistent. En Outaouais, les sept maisons d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence et leurs enfants et les organismes féministes membres d’AGIR lancent un appel à une marche en Outaouais, le 2 avril, afin de signifier l’urgence d’agir tous et toutes ensemble pour la sécurité des femmes et pour commémorer la mémoire de celles qui ne sont plus. Le point de rencontre est au 200 boulevard Gréber à 13h à destination du parc Mémoire d’Elles. Les femmes +, les hommes et les enfants sont bienvenus à cette mobilisation, qui se tiendra dans le respect des consignes sanitaires (distanciation et port du masque obligatoires).

L’objectif de cette marche est de sensibiliser les citoyennes et les citoyens à se mobiliser contre les violences faites aux femmes. D’autre part, une invitation à une action soutenue est également lancée, par le port du ruban blanc, par des discussions engagées sur le sujet, par des actions quotidiennes pour dénoncer les violences faites aux femmes. Partagez-le #PasUneDePlus sur vos médias sociaux pour signifier votre refus de tout autre féminicide dans notre société.

Pour en savoir plus sur l’événement, cliquez ici!

 

Journée internationale du droit des femmes 2021

Le lundi 8 mars aura lieu la Journée internationale des droits des femmes, et pour l’occasion, plusieurs organisations proposent des activités éducatives et de sensibilisation, du 8 au 12 mars.

Voir le calendrier : Calendrier d’actions

Rassemblement féministe – 8 mars 2021 – Journée internationale des droits des femmes

Le Comité Régional de la Marche Mondiale des Femmes de l’Outaouais (CRMMFO) organise son 4e rassemblement féministe, à l’occasion de Journée internationale des droits des femmes.
Pour l’occasion, l’activité que le comité a choisi est une discussion sur les expériences unissant les femmes, suivant le visionnement du film Femme(s). Vous recevrez le lien du film quelques jours plus tôt, et pourrez le visionner en prévision de l’événement.
Ce film aborde plusieurs thèmes communs chez les femmes, qui sont présentés sous forme d’entrevues et qui plongent l’audience dans l’intimité et la force des sujets.
Une activité créative et éducative pour les enfants de 5 ans et plus est organisées en parallèle pour permettre aux mères de participer sans souci!
Les inscriptions sont obligatoires et le nombre d’inscriptions est limité.

Quand : 8 mars 2021de 18 h 00 à 20 h 00
Pour vous inscrire cliquez ici
Voir l’affiche du film
Voir la bande annonce du film Femmes