RESTONS VIGILANT.ES POUR LE DROIT À L’AVORTEMENT !

RESTONS VIGILANT.ES POUR LE DROIT À L’AVORTEMENT !

RESTONS VIGILANT.ES POUR LE DROIT À L’AVORTEMENT !

 Gatineau, 28 septembre 2022 – En cette journée mondiale du droit à l’avortement, L’Assemblée des groupes de femmes d’interventions régionales de l’Outaouais (AGIR Outaouais) se mobilise pour appeler à la vigilance de garder et préserver le droit inaliénable à l’avortement au Québec et au Canada.

Nous nous mobilisons encore le mercredi 28 septembre à 12 h devant le Palais de Justice de Gatineau afin de crier haut et fort que ce qui est arrivé aux femmes des États-Unis d’Amérique qui vivent un recul historique de leurs droits et de l’autonomie de leurs corps avec l’arrêt Roe c. Wade ne devra jamais arriver au Canada.

Au Canada, le droit à l’avortement a été établi clairement par l’affaire Morgentaler en 1988, où la Cour suprême a déterminé que la criminalisation de l’avortement constituait une atteinte à l’intégrité physique et émotionnelle d’une femme. La Loi canadienne sur la santé a statué que l’interruption volontaire de grossesse est un « service médicalement nécessaire ». Il doit donc être gratuit, universellement accessible, peu importe les circonstances.

Par cette mobilisation nous voulons rappeler l’importance de maintenir ce droit, mais aussi faire un appel à nos gouvernements afin de le rendre accessible partout. Même si le Canada est un des pays meneurs en matière d’accessibilité à l’avortement, la réalité est que les personnes vivant en milieu rural y ont difficilement accès. Les grandes villes et métropoles offrent ces services, dans des cliniques spécialisées pour les femmes ou dans des hôpitaux. Cependant, les régions, qui connaissent déjà des difficultés en matière de soins hospitaliers, omettent bien souvent l’avortement dans leur éventail de services offerts à la population.

AGIR Outaouais est un organisme de défense des droits et de représentation des groupes de femmes de la région de l’Outaouais. Notre approche féministe intersectionnelle cherche à dénoncer les impacts qu’ont ce genre de politique sur toutes les femmes, et particulièrement sur les femmes à la croisée des oppressions. L’intersection des facteurs de genre, de couleur de la peau, de statut migratoire, de santé et de capacité physique, etc. est à prendre en compte lorsqu’on défend l’accès aux services de santé et de sécurité des femmes.

-30-

Pour toute demande d’entrevue, veuillez contacter :

Isabelle Cousineau, chargée de projet et des communications à AGIR Outaouais

819 210-1797

communication@agir-outaouais.ca

109, rue Wright, 201
Gatineau (Québec)  J8X 2G7

Téléphone : 819 770-0351
Télécopieur : 819 771-1769

Conception Web : maudepoulin.com