Violences faites aux femmes et services offerts par les organismes féministes en Outaouais

AGIR a initié une recherche réalisée par le collectif FemAnVi. Cette recherche a pour objectif de documenter les réalités et les besoins des femmes victimes de violence, ainsi que les services offerts par les organismes féministes intervenant auprès de ces femmes, notamment membres d’AGIR afin de démontrer l’apport important de ces organismes pour la région.

Les violences faites aux femmes connaissent une recrudescence depuis les dernières années et les organismes féministes continuent de jouer un rôle essentiel pour soutenir les femmes victimes de violence et assurer leur sécurité. Pour illustrer cela les 7 maisons d’hébergement du territoire de l’Outaouais fonctionnent constamment à pleine capacité, les CALAS et CALACS de la région ont de longues listes d’attente. Considérant ces états de fait AGIR a entamé cette recherche afin de documenter  de manière qualitative et quantitative la problématique. La recherche a fait ressortir qu’au cours de la semaine cible, les 12 organismes participants ont été en contact avec un total de 336 femmes qui ont fait appel à leurs services pour des besoins en lien avec une situation de violence. Ce nombre est impressionnant et témoigne de l’ampleur du phénomène des violences faites aux femmes en Outaouais, en plus de ses conséquences à court et à long terme. Il fait ressortir également le rôle essentiel joué par les organismes féministes pour soutenir les femmes victimes de violence et assurer leur sécurité, ainsi que pour répondre à leurs multiples besoins. Pour consulter le document  cliquer sur le lien suivant  Téléchargez le rapport