Conférence-midi – Sexualisation et espace public

L’ORÉGAND, en collaboration avec le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et le Comité de recherche 04 de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), vous invite à une conférence-midi ayant pour thème Sexualisation et espace public.

Madame Francine Descarries, sociologue, professeure à l’UQAM et directrice du RéQEF, présentera les résultats de ses recherches portant sur la surexploitation des stéréotypes de beauté féminine.

En effet, le flirt incessant, la pornographie et les sous-entendus à connotation sexiste n’ont jamais été aussi outranciers et laissent énormément de place à l’expression de représentations et de stéréotypes sexuels et sexistes.

Comment peut-on alors prétendre que la bataille de l’égalité entre les hommes et les femmes a été gagnée dans une société où l’image à laquelle les femmes doivent se conformer est celle d’un nouveau type de femme objet, encore plus mince, plus sexy, plus jeune et… plus consentante qu’auparavant?

Cette réactualisation « à la moderne » des stéréotypes les plus élémentaires de la féminité enjoint des milliers de femmes à participer, sinon à faire la promotion, de leur propre objectivisation sous prétexte d’affirmation et de « libre choix », ou encore au nom d’un prétendu « pouvoir féminin » essentiellement axé sur le « paraître ».

L’événement est gratuit et se déroulera le 2 octobre 2013 à 11h30, au café Tonik du pavillon Alexandre-Taché. Il y aura une captation vidéo de la conférence qui pourra par la suite être visionnée sur le site de l’ORÉGAND.

L’entrée est libre.

Affiche de l’événement : Sexualisation et espace public